Retour à l'accueil de la mission PATSTEC

PRÉSERVER
SAUVEGARDER
VALORISER

Mission nationale de sauvegarde du patrimoine scientifique et technique contemporain

Retour à l'accueil de la mission PATSTEC
Ouvrir le menu

Hauts-de-France

La sauvegarde du patrimoine universitaire à l’Université de Lille et en région Hauts-de-France.
La politique de l’Université de Lille en faveur de son patrimoine scientifique, portée par la vice-présidence Culture, s’attache à conserver et mettre en valeur tous les appareils, objets, spécimens et documents d’intérêt patrimonial, utilisés dans le cadre des activités scientifiques pédagogiques ou de la recherche à l’Université. Ce patrimoine très riche, tant en quantité qu’en qualité, concerne de multiples disciplines.

Depuis la fin de l’année 2007, une convention est signée annuellement entre l’Université et le CNAM, musée des arts et métiers de Paris, pour la sauvegarde du patrimoine scientifique et technique contemporain (mission nationale PATSTEC).

La mise en œuvre de la mission PATSTEC
La vice-présidente Culture de l’Université de Lille dirige la mission régionale de sauvegarde du patrimoine scientifique contemporain en Hauts-de-France.

Le comité de pilotage, convoqué et présidé par l’Université de Lille, est constitué d’un ou de plusieurs membres de la cellule nationale de coordination du musée des arts et métiers, représentant le CNAM, ainsi que des représentants de la DDRT, du Rectorat, de la délégation régionale CNRS, de la DRAC, du service régional de l’inventaire, des Archives départementales, du Pôle Territorial de Référence en CSTI.

Une chargée du patrimoine scientifique, à l’Université de Lille, assure l’inventaire des collections d’instruments scientifiques. Elle anime également le comité « patrimoine scientifique » pour la préservation et la mise en valeur de l’ensemble du patrimoine scientifique.

L’inventaire des instruments scientifiques
Pour le campus Cité scientifique, la partie la plus ancienne du patrimoine en instruments scientifiques provient de la Faculté des sciences, créée en 1854. Ce patrimoine est réparti entre l’Université et le musée d’Histoire naturelle de Lille. Le musée est également dépositaire des collections scientifiques et techniques de l’ancien musée industriel de Lille. L’Association de solidarité des anciens s’attache, par l’action certains de ses membres, à sauvegarder et conserver dans des lieux sécurisés les instruments de mesure et d’observation qu’ils jugent d’intérêt patrimonial.
La bibliothèque recherche en paléontologie contribue également à la conservation et l’inventaire de quelques objets conservés par le laboratoire.
À la Station marine à Wimereux, construite en 1959, les instruments scientifiques font partie du patrimoine scientifique contemporain des soixante dernières années.
A l’Observatoire de Lille, quelques instruments scientifiques d’intérêt patrimonial demeurent également, préservés et étudiés par l’Association Jonckheere, les amis de l’Observatoire de Lille.
À la Faculté de pharmacie de Lille, une centaine d’appareils est en cours d’inventaire autour de trois laboratoires, prémices d’un inventaire plus large de l’ensemble des composantes et unités.
La collaboration des personnels actuels ou passés de l’Université permet de connaître et d’enrichir la connaissance de ces objets.

À la suite des opérations menées par la ComUE (2012-2019) dans les différentes universités régionales, des fiches d’inventaire ont été versées sur la base de données nationale pour l’Université d’Artois et l’Université du Littoral Côte d’Opale.

La mise en valeur de ce patrimoine

Expositions à l’Université de Lille :
2021 – Les incroyables modèles du Dr Auzoux : observer, comprendre et enseigner la nature
2020 – Le botaniste et ses modèles
2019 – Se mettre au diapason
2019 – Le numérique : vers un patrimoine plus identifié et mieux partagé
2019 – Holomouseio, le musée des hologrammes
2018 – Sciences, croyances, éruditions
2017 – La Faculté des sciences de Lille pendant la Première Guerre mondiale
2016 – La carte, miroir des hommes, miroir du monde
2014 – Le cristal, sciences & merveilles
2013 – AnatomiQue
2012 – Cabinet de curiosités
2011 – De l’or noir à l’or vert : la saga de la chimie dans le nord de la France
2011 – L’Université Lille 1 présente ses collections d’anciens appareils scientifiques
2011 – Enseigner Rechercher, le patrimoine universitaire de la région Nord-Pas-de-Calais
2010 – De la bougie au laser : une histoire des sources lumineuses
2010 – Robert Gabillard, le père du VAL, physicien, chercheur et inventeur
2009 – Au plus près des étoiles, l’histoire de l’Observatoire de l’Université de Lille
2008 – Universiterre, l’histoire des sciences de la Terre dans la région Nord-Pas-de-Calais
2007 – La biologie à la Faculté des sciences de Lille (1855-1970)
2006 – La physique à la Faculté des sciences de Lille en 1900
2004 – L’art et la mesure
2003 – À la recherche de notre patrimoine
1998 – Anciens appareils de physique et de chimie

Journées européennes du patrimoine :
2016 – La voiture électrique, exposition
2013 – Histoires d’instruments scientifiques, exposition
2012 – Les patrimoines cachés, visites des réserves d’instruments scientifiques et de paléobotanique

Edition :
Le Cabinet des merveilles, objets de patrimoine de l’Université de Lille, Invenit, 2020
Enseigner – Rechercher, Collection « Patrimoine universitaire Nord – Pas-de-Calais », PRES Université Lille Nord de France, 2012
S. Braun, P. Picouet, « La carte, miroir des hommes, miroir du monde » dans P. Picouet (dir.), La carte invente le monde, PUS, 2018
P. Auguste, S. Braun, M.-T. Pourprix, « La Faculté des sciences de Lille pendant l’Occupation allemande » dans J.-F. Condette (dir.), La guerre des cartables, PUS, 2018
A. Matrion, « Les financements de la Faculté des Sciences de Lille par les compagnies minières : un simple échange de bons procédés ? » dans J.-F. Condette (dir.), l’Ecole, une bonne affaire ?, Hors-série n°29 de la Revue du Nord, 2013
J. Cuvelier, A. Matrion, « Patrimoine industriel et scientifique : la collection de paléobotanique de l’Université de Lille » dans Patrimoine Industriel, la revue du CILAC, n°65, décembre 2014
N El-Haggar, A. Matrion « Les enjeux d'une politique patrimoniale universitaire » dans La revue des Arts et Métiers, n°50-51, 2010

Restauration :
Le musée d’Histoire naturelle de Lille a mené et poursuit des campagnes de restauration d’instruments scientifiques anciens.

Perspectives
La poursuite de l’inventaire et des opérations de mise en valeur du patrimoine universitaire (expositions, numérique…).

La mise en place d’un inventaire centralisé des collections de l’Université et d’un inventaire centralisé de toutes les collections patrimoniales des établissements membres de la ComUE Lille Nord de France.

Contacts
Christophe CHAILLOU, Chargé de mission Art et science de l’Université de Lille
christophe.chaillou@univ-lille.fr

Sophie BRAUN, Chargée du patrimoine scientifique
Université de Lille
Cité Scientifique - Espace Culture, 59 655 Villeneuve d’Ascq
03 62 26 81 59,
sophie.braun@univ-lille.fr

universite lille    cnrs    cnam    musee histoire naturelle lille

Patrimoine Scientifique et Technique Contemporain
Mission nationale de sauvegarde du patrimoine scientifique et technique contemporain
Ministère de la Recherche CNAM Université de Nantes
Fermer

Rechercher objet

Rechercher des objets inventoriés

FILTRES OPTIONNELS

Réseaux Sociaux