Retour à l'accueil de la mission PATSTEC

PRÉSERVER
SAUVEGARDER
VALORISER

Mission nationale de sauvegarde du patrimoine scientifique et technique contemporain

Retour à l'accueil de la mission PATSTEC
Ouvrir le menu

OBJETS

Créer un pdf

Bouteille de prélevement à renversement

 Fiche N°4153
Modèle : Bouteille de prélevement à renversement
Fabricant : Tsurumi-Seiki Co, Ltd
Domaines : Biologie, Chimie, Physique, Environnement
Sous-domaines : Biologie marine Océanographie
Organisme : Ifremer
Période de fabrication : 1950-1975
Région : Bretagne
Ville : Plouzané
Hauteur (cm) : 60
Largeur (cm) : 13
Profondeur (cm) : -
Diamètre (cm) : 6

Description

La bouteille de prélèvement à renversement jaune Tsurumi-Seiki Co, Ltd se présente sous la forme d’un cylindre de 8 cm de diamètre extérieur.À chacune de ses extrémités se trouve un robinet à grande ouverture. Les deux robinets sont reliés mécaniquement afin de s’ouvrir et de se fermer en même temps. Ils sont utilisés pour prélever les échantillons d'eau à analyser. L'un d'eux sert de "prise d'air".La bouteille est fixée sur un câble. À la partie inférieure, il y a un serre-câble ainsi qu’une masselotte en laiton fixée sur le câble.La bouteille est descendue à l’immersion où doit s’effectuer le prélèvement. Une pièce métallique (appelée « messager ») est placée sur le câble. Une fois lâché, le messager glisse le long du câble jusqu’à ce qu’il rencontre la bouteille. Le choc déclenche la bouteille qui, n’étant plus tenue à sa partie supérieure, se renverse ce qui provoque la fermeture des robinets. Quatre tubes ajourés sont solidaires de la bouteille. Des thermomètres à renversement peuvent être placés à l'intérieur de ces tubes. On dessert la goupille, on met le thermomètre et on remet la goupille.Généralement plusieurs bouteilles sont placées sur le câble ce qui constitue une palanquée. Une fois la bouteille remontée, les robinets sont ouverts pour prélever les échantillons d’eau qui seront analysés.Elle servait à mesurer la température, la salinité, la teneur en oxygène dissous, les nitrates, les phosphates, la chlorophylle, etc. dans la colonne d’eau lors de stations en différents points de l’océan. Ces mesures étaient faites sur le volume d’eau prélevé par la bouteille.


Utilisation

La bouteille était utilisée sur les navires océanographiques du CNEXO comme le Jean Charcot ou le Noroit. 


   


Patrimoine Scientifique et Technique Contemporain
Mission nationale de sauvegarde du patrimoine scientifique et technique contemporain
Ministère de la Recherche CNAM Université de Nantes
Fermer

Rechercher objet

Rechercher des objets inventoriés

FILTRES OPTIONNELS

Réseaux Sociaux